ÉTUDE DE CAS – La gestion et le suivi des accès privilégiés facilités et optimisés pour le Grand Hôpital de Charleroi grâce à CSM

ÉTUDE DE CAS – La gestion et le suivi des accès privilégiés facilités et optimisés pour le Grand Hôpital de Charleroi grâce à CSM

Des centaines de serveurs et applications, des milliers d’utilisateurs et d’ordinateurs… gérer les accès à privilèges d’une organisation est primordial. Il l’est encore plus pour le Grand Hôpital de Charleroi qui a choisi CSM et la solution Wallix pour la gestion et le suivi de ces accès.

Les besoins en informatique des hôpitaux ont explosé ces dernières années. « L’accélération de la digitalisation du dossier patient, des données de consultation, d’imagerie médicale, les appareils connectés et bien plus encore… un hôpital ne pourrait pas fonctionner sans un département informatique à la pointe de la cybersécurité », explique Filippo Palagi, responsable infrastructure et sécurité IT du Grand Hôpital de Charleroi. 

La cybersécurité au centre des préoccupations de l’hôpital

Dans ces conditions, la gestion des données et des accès à celles-ci est fondamentale. Le besoin d’une solution PAM (Privileged Access Management) devenait donc naturel, pour plusieurs raisons. « La première est de sécuriser l’accès au réseau des personnes internes au département IT. La deuxième, c’est de donner accès à nos fournisseurs externes qui doivent se connecter aux serveurs pour des mises à jour par exemple. Et la troisième, dans la continuité du premier besoin, c’est d’ajouter une deuxième couche de protection en ce qui concerne les données sensibles. Si un hacker met la main dessus, il peut tout supprimer ». Utiliser une solution PAM permet ainsi de donner les bons accès aux bonnes personnes, de proposer des accès ponctuels et définis dans le temps aux fournisseurs et de suivre ce qui a été fait. « C’est utile en cas de soucis pour déceler l’origine du problème et savoir qui a fait quoi ». Surtout quand on compte plus de 600 serveurs, 250 applications différentes, 3.000 employés et 500 médecins !  

Un projet repris en cours par CSM

Voilà pourquoi le Grand Hôpital de Charleroi a décidé d’utiliser Wallix, LA solution pour la gestion, la sécurisation et le traçage des accès, et de travailler avec CSM. Enfin, pas tout de suite… « Le marché public avait été gagné par une autre entreprise mais on s’est rendu compte que leurs compétences n’étaient pas vraiment en phase avec nos besoins », précise Filippo Palagi. Le deal ayant tourné court, le responsable IT et ses équipes sont partis à la recherche d’un nouveau partenaire. « CSM a repris le projet et a permis de le mener à bien. Cela faisait un an et demi qu’on était bloqués et on a réussi à avoir une solution viable et fonctionnelle en 3 mois ». Les bonnes relations de CSM avec l’éditeur de Wallix et ses compétences ont fait la différence. « Le support et les contacts ont été particulièrement prépondérants, cela nous a permis de trouver une solution à notre problème ». Ce n’est pas le seul avantage de travailler avec CSM : « C’est un acteur régional de proximité. Nous sommes des clients connus et reconnus, pas juste un numéro dans une base de données ».